POINT DE VUE  
Top Security 143 – juillet 2017

Planification dynamique de la sécurité : avant tout, du bon sens

Aucun directeur de la sécurité n’ignore l’existence de ces « directives sectorielles » qu’il vaut mieux mettre en oeuvre au plus vite dans les processus d’entreprise. À côté des normes de qualité ISO et des exigences légales, on peut notamment citer la règlementation TAPA1pour les entrepôts de stockage, les dispositions FSR² pour la logistique, le code ISPS³ pour les infrastructures portuaires, les directives AEO4 pour le commerce international, la norme LME5pour le traitement industriel du métal ou encore le label INCERT6 pour les entreprises sensibles aux effractions. Et il y a fort à parier qu’une nouvelle « règle du jeu » viendra s’y ajouter bientôt.

Le texte intégral de cet article n’est accessible qu’aux utilisateurs enregistrés. Enregistrez-vous GRATUITEMENT.

A l'aide de votre login et de votre mot de passe, vous bénéficiez directement de l'accès total aux autres sites internet de FCO Media, et vous pouvez également utiliser vos crédits sur tous ces sites: Cool & Comfort, Aquarama, De Onderneming, Dimension, FM Magazine, Riorama en Techcare.


Nouvel utilisateur

Après enregistrement GRATUIT :

  • Vous lisez des articles complets.
  • Vous recevez Top Security par la poste et vous pouvez lire le magazine en ligne ou le télécharger.
  • Vous recevez gratuitement 5 crédits, que vous pouvez utiliser pour rajouter un événement ou une formation à l’agenda ou pour publier une offre d’emploi.